facebook Charles Chehirlian facebook Charles Chehirlian instagram Charles Chehirlian youtube Charles Chehirlian contact Charles Chehirlian

Retour d'une dédicace émouvante

2020-10-07 09:32:48
Retour d


[Retour d'un émouvant week-end à Crémieu, à De Plume & d'Epée]

Vous savez dans mon article sur les dédicaces, quand je vous disais de ne pas vous attendre à avoir une foule en délire rien que pour vous?
Et bien...
Soit ce n'était pas une foule, mais sachez qu'il n'y a rien de plus émouvant pour un écrivain que de voir des lecteurs (re)venir pour lui et ses ouvrages. Et c'est ce qu'il s'est passé ce week-end à Crémieu.
Samedi, très belle journée en compagnie de Laurent Pissochet. Comme d'habitude, nous fûmes accueillis chaleureusement par le Troll, euh pardon, le Maître des Lieux, Maxime Bonin.
Bonne marrade pendant cette journée entre mâles BG de la maison Archancourt.
J'exposais pour la première fois Dargheil le Goleheim, qui eut un certain succès auprès...des maçons (bah oui, il est en ciment colle à carrelage).
Au passage, vous n'avez rien raté de l'immondice "musicale" que nous avons enfin fini par pondre à 2. Mais c'était bien fun, et j'ai pu schredder un peu de temps en temps ! (non pas celui des tortues ninja, quoique...)
Nous eûmes du monde intéressé et fort intéressant, et nous échangeâmes sur bien des sujets autres que la littérature. Les premiers amateurs de mon humble saga vinrent réclamer leur tome 2, comme Lirelyne et sa fille, et d'autres que je ne peux citer.
Je ne puis que chaudement remercier Dame Stéphanie Pizot, qui fit la route depuis les terres du sud de Lyon pour venir nous dévaliser de la collection complète de nos ouvrages. Quelle touchante attention. Un immense Merci, et croyez moi, j'ai vraiment du mal à trouver les mots. Par Hork, nous n'oublierons jamais ! Puis vint le dimanche, à la matinée fraîche voire froide, qui n'annonçait pourtant rien de bon. Mais il faut toujours être patient...

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque le matin, 10h, à peine arrivé à Crémieu, je constatais que mon tome 2 était déjà désiré, en croisant un homme dans la rue avec un exemplaire à la main...
Le dimanche, ma fille Emma m'a accompagné. Elle déambula aux milieux des rayons, des balais Harry l'encroté, et mit surtout toute la journée à choisir les ouvrages qu'elle emporterait. Elle trouva, grâce aux précieux conseils du Maître (Maxime ne doit plus se sentir...calme hein). Puis elle joua les stagiaires d'un jour (constate Maxime que je n'ai pas mis de virgule après "puis"), "aidant" à ranger ses ouvrages. Ouai hein, Emma, c'est rigolo de ranger une librairie, mais ta chambre???
La matinée fut calme comme souvent un dimanche, mais...l'après-midi fut aussi riche que la veille. J'ai eu notamment l'immense plaisir d'accueillir Emie Gazarian, Adriana Rosildi Manillier et son homme (dont, si j'ai bien compris, les parents tiennent le restaurant "Le Crémolan" dans lequel nous sommes allés manger, que ce fut gouleyant).
Que d'émotions encore une fois, à vous voir toutes et tous devant mes modestes livres, échangeant sur eux comme s'ils avaient leur place dans la cour des grands.
Merci infiniment à vous tous. Je ne sais pas si cela s'est vu, mais j'en sautais de joie intérieurement.

Promis, je reviendrai, je n'aurai peut-être pas le tome 3 la prochaine fois, mais je reviendrai.
Encore une fois, Merci sincèrement à vous. Ce sont des moments comme ceux-là qui nous donnent l'envie de continuer d'écrire, pour nous, mais surtout pour vous.

Bien à vous, mes chers lecteurs.