Newsletter du 14 avril 2020: ateliers et livres papier

2020-04-14 13:02:31
Newsletter du 14 avril 2020: ateliers et livres papier


Oyez Oyez membres de la Guilde d'Hashkaria !

ATELIERS D’ÉCRITURE :
 
Déjà deux ateliers effectués, et devant l’engouement suscité et le plaisir partagé, je me vois contraint et forcé de….continuer ! (que la vie est rude).
Le prochain atelier est prévu ce jeudi à 18h, et aura comme thème « Les descriptions ».
Oui, parce qu’étant donné que je fais vraiment très peu de descriptions dans mes ouvrages…
Toujours en visio Facebook, si vous voulez participer, n’hésitez pas à venir vers moi, il ne reste plus que 2 places pour jeudi.
 
Évidemment, je vais programmer d’autres ateliers sur « La conception d’une histoire ».
De plus, d’ici les prochains jours, je ferai régulièrement des live FB sur l’univers de Kyan Rogh. Celui de lundi portait sur les personnages, le suivant devrait porter sur les royaumes. Affaire à suivre…
 
LIVRAISON DES LIVRES PAPIER :
 
En cette période de confinement, il m'est toujours possible de vous faire parvenir des exemplaires papier de mon propre stock (uniquement en France), et ce en respectant les consignes de sécurité :
-Mes ouvrages ont été imprimés en France en novembre, bien avant tout cela.
-Ils sont emballés sous plastique et dans des cartons fermés, donc protégés.
-Pour les manipuler, mains propres, gants et masque seront de mise. Et oui, je vous le dédicacerai.
-Remise à la Poste: cela se fera via ma boîte aux lettres, sans contact direct avec le facteur.
En revanche :
-Pour que vous évitiez les contacts avec le facteur, ce sera un Colissimo SANS signature.
-La levée ne se fera que du mercredi au vendredi, donc les délais de livraison ne pourront être garantis.


Tous mes ouvrages sont disponibles ici:
https://www.archancourt.com/auteurs/3-charles-chehirlian

TOME 2:
Toujours en cours, vous savez bien que j'aime prendre le temps de faire les choses...
Allez, pour vous faire patienter, un petit extrait (ça va que je suis un mec syyyymmmmpa):

"
Un frottement gluant résonna au fond de la salle, comme si quelque chose de lourd se trainait. La chose leur apparut alors au loin, à une douzaine de mètres. Elle était de dos, mais ce que l’on distingua d’elle suffit à évoquer bien des pensées d’effroi. Cette créature devait bien faire deux mètres au garrot. À l’allure pataude et molle, elle se tenait dressée, au corps de limace avec une énorme tête sans nuque, terminant simplement ce tronc de près d’un demi-mètre de diamètre. Sa peau, dans les tons marrons -bien qu’il fût difficile de l’affirmer dans cette pénombre- semblait être une épaisse cuirasse visqueuse. D’elle émergeaient deux pattes chétives, voire atrophiées, dont l’utilité pouvait être remise en question. Son dos était comme recouvert d’une deuxième peau plus fine, rétractée et extensible. C’était certainement une de ses Claustrinias dont parlait Paladrin.

La créature se retourna aussitôt et révéla toute sa laideur. Elle n’avait pas de visage, mais à la place un énorme globe oculaire d’un vert phosphorescent, sans paupière ni pupille, qui éructait un mucus brunâtre par ses rebords. Elle avait une toute petite bouche au lèvres quasi inexistantes d’où sortaient uniquement deux canines pointues. Elle fixa ses proies, et brusquement elle se métamorphosa. Les lambeaux de peau qui recouvraient son dos se déployèrent pour former un large capuchon strié et nervuré de répugnantes veines d’un vert semblable à son œil. Cette voile étendue devait faire plus de trois mètres et semblait pouvoir enserrer bien des êtres pour les étouffer dans de suffocants supplices. La bête termina sa danse en agitant tout son apparat et en poussant un cri d’une stridence corrosive à en rompre les tympans.

"

 
Bien à vous, et à très bientôt.

Charles Chehirlian, votre humble auteur
https://www.charleschehirlian.com