Diorama - l'atelier du sorcier

2022-06-01 19:02:30
Diorama - l'atelier du sorcier

Bien le bonjour,

 

Aujourd'hui, votre humble auteur va vous parler d'une autre de ses passions : le maquettisme. Dans une série d'articles prochains, je vous parlerai de quelques techniques.

Mais pour l'heure, j'aimerais vous présenter la dernière pièce sortie de mon atelier : L'atelier de sorcier.

Il est destiné à être dans une bibliothèque (hauteur de 21cm, comme les livres format A5).

 

Quelques précisions rapides pour les curieux :

 

Échelle : 1/10

À cette échelle, les matériaux utilisés ont moins besoin d'être adaptés, car les plus petites tailles siéent encore, et on peut atteindre un meilleur niveau de détail. Et puis c'est beaucoup plus simple pour calculer les proportions.

 

Matériaux principaux :

-polystyrène (extrudé),

-pâte fimo

-bois de cagette (en bon état).

-peintures acryliques assez épaisses, diluées pour les petites pièces avec du médium

-colle à bois

Vous constaterez que je suis un vrai radin et que j'aime la récup. J'aime faire beaucoup avec rien.

À cette échelle, encore plus qu'au 1/64, il faut (la plupart du temps) faire comme à taille réelle.

 

 

Les murs

 

Je les ai faits comme à mon habitude :

-en polystyrène, creusé / sculpté

-passage à ma pierre de lave

-couche d'accroche blanche ou grise (je sais plus)

-passage d'enduit fin et liquide (bande à joints je crois).

-couche de gris bien ferme

-série de lavis marron/jaune/noir, etc. Pour donner les différentes nuances.

-passage d'un lavis juste dans les joints (je me suis raté sur ce point je trouve).

 

 

Le tabouret

 

Je l'ai empaillé de manière réelle, comme le ferait un empailleur. J'ai suivi cette vidéo très simple : https://www.youtube.com/watch?v=GZ3jup6vWCk

La ficelle était à la taille parfaite (c'est la ficelle pour ma charcuterie). Seul bémol : la finition au centre a été compliquée, parce que mon aiguille était plus large que la ficelle, ce qui n'est pas le cas avec un vrai tabouret. Quelques coups de peinture, et « ni vu ni connu je t'embrouille ».

La structure, je l'ai faite avec des branches de bois du jardin. Cela vient d'une sorte de grand buis, ne m'en demandez pas plus. Le bois est en tout cas très tendre, très lisse et se désécorce facilement. Quelques cure-dents pour les transversales, et voilà.

 

 

Les fioles

 

Ces fioles m'ont donné du fil à retordre. Autant toutes les autres pièces ont été faciles, autant celles-là de fioles…Je serais tenté par un jeu de mots, mais non, je ne suis point un grAssier personnage.

J'ai d'abord fait quelques modèles en fimo, modèles qui ont terminé sur la table en « imitation argile ». Devant faire pas mal d'exemplaires à peu près identiques, je ne savais pas comment en faire autant unitairement.

J'ai donc essayé le moulage. Oui mais voilà, il fallait un moule. Oh mazette, c'est sur cette partie là que j'en ai bavé. Je n'avais pas de résine, et pas trop envie d'en acheter, ca coûte un poil, et puis je voulais faire à ma sauce (quelle tête de mule). J'ai essayé d'en faire en plâtre, en me disant que je pourrai ensuite couper la chose pour avoir deux demi moules. Mauvaise idée, trop fragile.

Ensuite, j'ai essayé en fimo, oubliez.

Ensuite, j'ai essayé avec de la colle bâton à chauffer. Y'avait de l'idée, mais en séchant elle devient trop dure pour un bon démoulage. Toujours pas ça.

J'ai râlé sur ma femme, parce qu'évidemment c'était de sa faute. Non, je plaisante. Bref, j'ai marné et…j'ai fini par trouver. Retenez bien ce truc merveilleux :

Joint silicone + Maïzena.

Mélangez une bonne quantité de fécule au joint, jusqu'à ce qu'il ne devienne plus collant. Pensez à prendre un gant, c'est mieux pour les doigts. Moulez votre pièce, et laissez sécher deux heures minimum.

Tada !

 

IMG_20220203_102234.jpg

 

À partir de là, les fioles se sont enchaînées…avec encore de la colle bâton. Coulage + séchage : 5 minutes (allé, 10 min). Mon stock s'est fait en une soirée.

 Notez la bouteille d'orangina. Mon gône qui me dit « oh mais…on dirait une bouteille d'orangina » Qu'à cela ne tienne, une impression d'étiquette et…

 J'ai aussi imprimé les autres étiquettes avec des noms bien cocasses. Vous y retrouverez l'eau des toilettes, de l'essence d'enfant pas sage, ou même le sang du maquettiste…

 

Pour la coloration /brillance :

J'ai peint le liquide simplement, en essayant de faire droit. Pour la brillance, j'ai badigeonné les fioles de colle à bois (version qui devient translucide au séchage). Quant aux bouchons, du simple polystyrène écrasé.

 

 

 

Marmite, pots, alambic et crâne

J'ai d'abord fait une structure grossière en polystyrène, puis j'ai recouvert de fimo pour faire la sculpture. Avec une structure solide, c'est bien plus facile à travailler que si c'est fait seulement de fimo (la pièce devient trop tendre).

Pour le crâne, je m'attendais à marner, mais cela s'est bien passé. J'ai regardé quelques images pour essayer de faire correctement. Je me suis un peu raté sur la mâchoire, mais on va dire que ce n'est pas forcément un crâne humain ?

Pour la peinture de l'alambic, j'ai suivi les conseils de Philippe qui m'a parlé de la bombe GOLD. Couleur que j'ai également utilisée pour la grille de la cage à oiseau.

 

 

 

 

Les pots sur les étagères

C'est en fimo, mais cette fois je n'ai pas utilisé de polystyrène comme corps dur, mais des bouts de la fameuse paille utilisée pour les bougies. J'ai d'ailleurs utilisé le médium pour la peinture.

Le coffre

Fait à partir de bois de cagette (à couper au couteau à scie, cela fait plus net). Les armatures en métal sont en polystyrène. Quant aux clous, je me suis bien amusé à couper les têtes des pointes et à les coller une à une  (une cinquantaine). Mais le résultat est là.

 

Le grimoire 

Couverture en bois (toujours de la même cagette). Pour le papier, j'ai pris du 60g, j'ai découpé les pages que j'ai collées en gros tas (je n'ai pas fait en finesse, le livre n'allait pas être ouvrable). J'ai ensuite passé une première couche de lavis jaune, puis du marron et du noir. Cela a permis à la fois de teinter mais aussi de faire onduler les pages, leur donnant un aspect vieillot.

 

La cheminée 

La cheminée est en polystyrène, et le charbon…c'est du charbon ! Un tour dans le barbecue et merci. Les chaînes proviennent d'attaches de porte-clefs (échelle parfaite).

Pour coller les cendres et les braises, j'ai dilué de la colle à bois que j'ai faite couler dessus. Pour les braises, parfait, mais pour les cendres…forcément ça perlait. J'ai donc fait une tambouille que j'ai posé tant bien que mal. Les bûches sont toujours avec le fameux buis...

 

Le meuble

Encore avec la cagette ! J'ai fait les rainures avec une carte, il n'y avait plus qu'à suivre. Je fais ça avec un stylo à bille, qui à cette échelle se comporte comme une défonceuse. La bille faisant office de fraise, cela permet de passer correctement lorsqu'on est contre le sens du bois. J'ai rafistolé les jeux avec colle et peinture, j'avoue. Finition avec du vernis.

 

 

La table

Encore la cagette ?

 

Le tonneau

 

Pour le tonneau, je l'ai (à peu près de loin) fait comme le ferait un vrai tonnelier, douelle par douelle. Sauf que, vu l'épaisseur, je n'ai pas fait de chanfrein, et je suis parti du milieu pour le collage. Là-aussi, avec une structure en polystyrène. Ensuite, j'ai serré le tout jusqu'à séchage (avec du fil électrique), puis j'ai mis à niveau.

Bon, sur le coup, je trouve que c'est ma pièce la plus ratée, je l'ai un peu cachée.

 

 

Les bougies

Les bougies sont en vraie cire, que j'ai coulée dans une paille : d'abord une ou deux gouttes, puis séchage pour avoir une base solide, puis le reste. Ensuite j'ai mis la mèche qui vient du fil de cuisine, lui-même torsadé, donc composé de fils très fins. Il faut en mettre une longue pour pouvoir la brûler, et ainsi obtenir un résultat plus réaliste.

 

 

Divers

La tapette à souris fonctionne, je m'y suis coincé un doigt.

Les œufs sont aussi véritables, je vous laisse deviner...(fimo)

 

 

Les poudres sont de véritables épices: curry, cumin, paprika, cannelle, etc. Mon diorama sent fort bon !

 

Le balais, j'ai encore et toujours utilisé une des fameuses branchettes du buis du jardin et un peu de "paille" dans le tas d'herbes séchées. Il a suffit d'un coup d'enroulage avec du fil, très simple.

 

Les toiles d'araignées sont faites avec de la colle universelle qu'on se tamponne entre les doigts, pour obtenir les filaments.

Le bougeoir est en fimo et fil électrique (et bougie en cire).

Le pique à feu...du fil électrique.

 

La signature est véritable et pour le moins originalement placée.

 

Quant aux "fleurs", ce sont des fleurs d'un pays fort fort lointain…En fait ce sont les fleurs séchées de mon basilic (on l'aura utilisé jusqu'au bout!)

Voilà, j'espère que cela vous a plu.

À bientôt !

Votre humble auteur

...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
...
Envie de rester informé ?
Partager cet article
Envie de rester informé ?
Partager cet article
Articles de la même catégorie
Diorama - l'atelier du sorcier
2022-06-01 19:02:30
Diorama - l'atelier du sorcier
Serre-livre - divers
2021-08-27 11:38:58
Serre-livre - divers
Oeuf d'alien en chocolat (spécial Pâques)
2020-04-10 10:10:00
Oeuf d'alien en chocolat (spécial Pâques)
Tour Klorathia de Kyan Rogh
2021-08-27 11:41:11
Tour Klorathia de Kyan Rogh
Dargheil le Goleheim
2021-08-27 11:50:54
Dargheil le Goleheim
Dioramas et maquettes
2022-07-08 09:07:00
Dioramas et maquettes
Diorama - atelier de couture
2021-08-27 11:16:47
Diorama - atelier de couture
Diorama cabane d'Hagrid
2021-08-27 11:39:42
Diorama cabane d'Hagrid
Mini livres et scènes Jeu de plateau
2021-09-05 10:23:00
Mini livres et scènes Jeu de plateau
Diorama - Donjon d'Hectorian
2021-08-27 11:13:08
Diorama - Donjon d'Hectorian