Editions Archancourt

2019-11-17 12:40:43
Editions Archancourt


Les Editions Archancourt.


Quelles sont-elles ?

Comme certains d'entre vous le savent, cet été, j'ai monté la société « Archancourt », Maison d'édition de l'imaginaire. À la base, tout est parti d'une simple nécessité d'un statut juridique pour me mettre à mon compte, en tant qu'auteur mais aussi pour d'autres activités. Je vous passerai les détails comptables, mais pour travailler sérieusement avec nombre d'interlocuteurs (librairies, salons, fournisseurs), il me fallait une société. Aussi, et c'était fort psychologique, je voulais une société pour proclamer mon indépendance.

Archancourt est né.

Mon activité d'auteur-éditeur: Aujourd'hui, clairement, j'essuie les plâtres avec mes ouvrages pour avoir quelque chose de décent à vous offrir, vous, futurs auteurs. Je commets toutes les erreurs, je fais toutes les bourdes possibles, j'apprends. J'apprends les « petits trucs », la réalité. Qui plus est, je ne fais pas les choses comme les autres. Ceux qui me connaissent vous diront que venant de moi, cela ne pourra donner que de bonnes choses.

J'estime d'abord devoir apprendre avant d'accueillir des auteurs, car quand je constate du nombre d'auteurs bafoués par des soi-disant maisons d'éditions, je me refuse à faire n'importe quoi. Ce genre de maisons en carton qui vendent les livres comme des marchands de tapis, tout en faisant croire monts et merveilles aux auteurs, heureux d'être « édités ». Vendeurs de rêve.

Mes chers, Si un jour je puis le faire, je souhaite éditer VOS ouvrages, et non pas une modification profonde de vos écrits pour matcher avec quelconque standard actuel de vente. Pardonnez-moi, mais, même en respectant ces « standards », je ne vois pas émerger de best-seller à tour de bras. Je ne crois pas qu'il soit bien judicieux de suivre ce que tout le monde fait. L'originalité fait toujours la différence. Les règles en matière de goûts et d'émotions sont celles qui ne doivent pas être suivies à la lettre. Soyez vous-même dans vos écrits, comme je le suis dans les miens.

Je souhaite éditer des auteurs de talent. Quand je parle d'éditer, je ne parle pas seulement de la mise en page en quelques clicks et de la vente sur salons. Non, je parle du plus compliqué dans le monde du livre : la diffusion. Si votre ouvrage n'est pas connu des revendeurs, à quoi bon « l'éditer » ? C'est là où l'autre travail de l'éditeur commence.

Avec l'écriture, ma présence sur les salons (presque tous les week-end), et tout le reste, c'est à cela que je passe mon temps : au contact des libraires. Je prospecte, je vadrouille pour me faire connaître, pour poser mes ouvrages çà et là. Je ne souhaite pas passer par un diffuseur professionnel, car j'ai entendu nombre d'histoires avec leurs principes de placement et retours massifs qui ont fait sombrer bien des ME.

Je le fais donc moi-même. Distribué par Hachette et Sodis, ayant trouvé un imprimeur de qualité (ce n'est pas Amazon !), j'ai tous les outils pour être crédible auprès de nos chers libraires. Je m'y emploie, sans cesse.

Patience et opiniâtreté.

Chers auteurs, j'espère que, dans quelque temps, j'aurai assez pour vous accueillir et vous faire connaître comme il se doit.

Quant à mes autres activités... Je ne fais pas seulement dans la littérature. Je garde également ma casquette d'informaticien: sites internet, prestations de services informatiques diverses et variées (12 ans de métier: 5 ans comme développeur web, 7 ans en chef de projet, et bien d'autres choses encore...). De plus, au vu de votre engouement pour mon stand, je mets également à disposition mes humbles talents de maquettiste pour vos dioramas. Selon les impôts, à ce qu'il parait, je ferais aussi dans "travaux de menuiserie bois et PVC". Même si je suis un ébéniste/menuisier amateur, non, je n'ai rien mis de tel dans ma société... (poke Audrey Marin-Pache)

Vous l'aurez aisément compris, je suis un multi-casquettes, un touche à tout...

Voilà, je pense avoir fait le tour.

Bien à vous.